Yann Tiersen, compositeur français né en 1970 à Brest, est principalement connu pour l’accompagnement musical du film Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, sorti en 2001; la trame sonore a d’ailleurs gagné un César en 2002. Il a sorti son premier album de musique en 1995, La Valse des Monstres; ce disque comporte une bonne partie de ses œuvres composées pour le théâtre et le cinéma. C’est en 1998 qu’il devient internationalement connu, avec son album Le Phare, où l’auteur-compositeur-interprète Dominique A chante Monochrome en anglais. Le Matin, œuvre pour piano faisant partie de son album Les Retrouvailles (2005), est en Mib Majeur; le style minimaliste est clairement présent, avec une mélodie simple à la main droite et une basse qui alterne avec des intervalles à la main gauche. La mélodie est souvent reprise au courant de la pièce, en octaves et en intervalles. Il termine l’œuvre sur une tierce aiguë, ajoutant ainsi un effet de suspension. Comptine d’un autre été : l’après-midi, en mi mineur, est tirée de l’album de la trame sonore du film Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain. J’ai choisi de jouer ici une version longue, qu’un ami m’avait donné le défi d’apprendre en 2017, étant donné que je connaissais déjà très bien la musique originale depuis mes années au cégep. La mélodie à la main droite est simple et rejouée avec variations tout au long de la pièce, et la main gauche ajoute un accompagnement répété de quatre accords, basés sur la tonique, la tierce, la quinte sans sensible et la septième.

Le matin

1,25C$Prix