Rechercher

Conformisme

Mis à jour : avr. 8

Hier, j'ai lu un article qui m'a complètement chamboulée.

(Pour lire l'article en question, vous retrouverez un lien à la fin)


Parfaite maman cinglante, enseignante, je te comprends à 100%. L'enseignement, ça nous en demande autant que ça nous en donne. Parfois, ça nous en demande même plus que ça nous en donne. Des enfants et des adolescents avec des besoins particuliers, il y en a plus que les services offerts. Pour simplifier la chose, la plupart des écoles veulent conformer ces enfants. La plupart des parents veulent conformer ces enfants. La société veut conformer ces enfants.

Qu'est-ce que je veux dire par conformer? Le Larousse l'explique comme suit : "Rendre quelque chose conforme, le mettre en accord avec quelque chose, l'y adapter". Google le définit ainsi : "Rendre conforme, semblable (au modèle)".

Ouch. Notre pays, pourtant, est supposé donner un exemple avec sa charte des droits et libertés : "tous ont droit à la même protection et au même bénéfice de la loi, indépendamment de toute discrimination, notamment des discriminations fondées sur la race, l’origine nationale ou ethnique, la couleur, la religion, le sexe, l’âge ou les déficiences mentales ou physiques."

Et dernièrement, l'annonce de la loi 40, un véritable coup de massue selon les médias. Je ne m'y attarderai pas, ne connaissant que très peu les aléas et les conséquences de cette loi, mais je tenais à la mentionner.


Je travaille, autant comme professeur que comme musicothérapeute, avec des enfants de tous genres, de toutes cultures, de toutes religions, de tous âges, de toutes déficiences. J'adore ces enfants comme s'ils étaient les miens. Je m'inquiète pour eux lorsque je me couche le soir. Je pense à eux lorsque je suis dans le métro ou dans l'autobus. Je réfléchis à leur prochain cours ou leur prochaine séance lorsque je me prépare à souper. Ils sont constamment dans mes pensées. Parfois, ils m'enragent. Souvent, ils m'attendrissent. Ils me sortent des phrases adorables telles que : "on dirait des ailes de chauve-souris" en parlant du soupir en musique; "les touches blanches, c'est du lait et les touches noires sont des îles; tsunami de lait!"


Une élève ne parle presque jamais; un autre parle trop, et rarement de musique. Une adolescente veut étudier en musique au cégep; une petite fille a assimilé la notion du do central après un an et demi de piano avec moi. Ces exemples pour démontrer la différence de chacun, leur individualité, leurs expériences de vie qui calquent leur apprentissage.

Société, comment peux-tu demander à 30+ enfants dans une classe d'apprendre la même chose au même rythme, avec leurs différences environnementales, physiques, mentales, sociales, émotionnelles, etc.?


Je vais continuer de chercher et de trouver l'individualité, le trésor, la perle cachée chez chacun de mes élèves, et de la célébrer. C'est ça, pour moi, être enseignante et musicothérapeute.


Lien dudit article : https://parfaitemamancinglante.com/2020/02/20/je-suis-une-enseignante-et-ce-soir-jai-pleure/?fbclid=IwAR3xL9NGK8eNesCsQ4PNqcHSAwCCtEJX7-Ur7qxtEasLiZjyTase39h_25o



0 vue

© 2023 by Natasha Miller. Proudly created with Wix.com